Tout comprendre sur le calcul, les montants et la revalorisation de la pension alimentaire

Dans la vie, ce n’est pas toujours tout beau tout rose et personne n’est à l’abri des problèmes. Parmi ces problèmes on retrouve par exemple le divorce ou la séparation et dans ces deux cas, on s’en rend peut-être pas compte mais le côté qui souffre le plus, c’est bien les enfants s’il y en a !

Pour cette raison et vu que nous sommes dans un pays de droit, le juge des affaires familiales donne la garde des enfants à l’un des deux parents et impose à l’autre de payer une pension alimentaire pour l’éducation de ses enfants. Sur quoi est basé le montant de la pension ? Nous allons voir ça tout de suite.

La pension alimentaire, ce que vous devez savoir

Lors de la séparation, la garde des enfants est généralement donnée à l’un des deux parents et l’autre se charge de lui verser une pension alimentaire pour entretenir ses enfants avec un droit de visite évidemment. Dans le cas d’une garde partagée, il peut arriver que le parent qui a les plus gros revenus paye quand même une pension.

Le montant de la pension alimentaire est calculé selon certains critères très précis dont :

  • Le mode de garde : c’est-à-dire le temps que l’enfant passe chez chacun des parents. On compte le mode de garde classique, alterné ou réduit.
  • Le nombre d’enfants : évidemment, la pension versée pour un seul enfant n’est pas la même que pour deux ou cinq !
  • Les besoins de l’enfant : ce sont généralement les besoins médicaux qui sont pris en compte comme par exemple un changement de lunette régulier, un handicap ou autre,
  • Les revenus des parents : en effet, le montant de la pension alimentaire dépend des revenus des DEUX parents. C’est évident.

Il faut savoir que le montant de la pension peut être fixé par les parents entre eux et s’ils ne se mettent pas d’accord, c’est là que le juge des affaires familiales intervient.

La revalorisation de la pension alimentaire

La pension alimentaire est un droit de chaque enfant mais qui dépend des capacités de ses parents. C’est donc évidemment possible de revaloriser la pension alimentaire, c’est-à-dire changer le montant que ce soit pour l’augmenter ou le diminuer. Généralement c’est pour le deuxième cas.

Comme le montant de la pension alimentaire des enfants dépend des revenus des deux parents, c’est tout à fait logique que ce montant change avec le changement de ces revenus. C’est généralement dans le cas de licenciement, augmentation et besoin du parent en question.

Il est important de savoir que la pension alimentaire est réservée aux enfants de moins de 18 ans évidemment ! Généralement, dans le cas d’un garde classique, la pension est de 13,5 % pour un enfant, 11,5 % pour 02 enfants et 10 % pour 03 enfants.